background-color : red background-color } */
top of page

l'HistOire

de la biennale

Le Département de Saône-et-Loire, pays de Nicéphore Niépce, a vu naître la photographie. Aujourd’hui, l’aventure se poursuit.

Depuis 2004, Bourbon-Lancy est le théâtre de la plus grande exposition photographique consacrée au portrait.

Un petit rappel historique

L’idée de l’Été des Portraits revient à la commission "Portraits" du GNPP (Groupement National de la Photographie Professionnelle) en 2002, sous la responsabilité de Gérard Cimetière et la présidence de Louis Laurent.

 

L’idée : exposer en plein air, les œuvres de photographes professionnels du monde entier, sans distinction et réaliser ainsi la plus grande exposition jamais vue.

 

L'objectif : faire (re)découvrir au public l’art du portrait dans le cadre d’une compétition entre professionnels récompensés par des prix.

© Gérard Cimetière

L'aventure débute en 2004

La première exposition a eu lieu en 2004 dans cette petite ville thermale et médiévale.

 

350 photographes ont répondu présents et naturellement, les photographes des pays étrangers ont voulu nous rejoindre : l’édition 2006 est devenue rapidement le "premier festival européen du portrait photographique".

 

Et depuis, nous avons le plaisir d’accueillir à chaque session plus de 300 photographes venus de toute l’Europe et maintenant du monde entier.

© L'Été des Portraits

Bourbon-Lancy : une galerie à ciel ouvert

Hormis quelques espaces d’exposition intérieurs, l'ensemble de la Biennale se découvre en plein air. Le circuit est établi au travers les espaces verts et les sites patrimoniaux de la Ville de Bourbon-Lancy.

Bourbon-Lancy est une petite cité médiévale et thermale située au sud-ouest de la Bourgogne, à l’extrémité ouest du département de Saône-et-Loire, à la limite de l’Allier et de la Nièvre.

© JC Derouin

bottom of page